10/09/2008

Journées du Patrimoine à Bruxelles

Les journées du patrimoine à Bruxelles s'intéressent à la ville avant et après l'expo 58.

Au programme, quelques bibliothèques :

open-book-01Bibliothèque royale de Belgique

Mont des Arts – Bruxelles

 

open-book-01Bibliotheca Wittockiana

 rue du Bemel 23 - Woluwe-Saint-Pierre

 

open-book-01 Bibliothèque Solvay

parc Léopold – rue Belliard 137 - Bruxelles-Extensions

 BibSolvayTest


Tous les renseignements dans la brochure publiée par les Monuments & Sites.

Pour commander la brochure : jdp-omd@mrbc.irisnet.be ou tél : 0800/40 400.


A épingler, l'opération "La Région de Bruxelles-Capitale vous offre le transport" :

Des cartes de transport STIB d’un jour, valables uniquement le samedi 20 septembre 2008, peuvent être obtenues gratuitement sur simple demande écrite à la Direction des Monuments et des Sites de la Région de Bruxelles-Capitale, CCN – rue du Progrès 80 à 1035 Bruxelles (fax : 02/204.15.22 ; e-mail : jdp-omd@mrbc.irisnet.be) dans la limite des stocks disponibles (2.000 cartes).

18:12 Écrit par Bibliophage dans Bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : patrimoine |  Facebook |

08/09/2008

Journées du patrimoine en Wallonie

Les Journées du Patrimoine se déroulent en Wallonie sous le signe de la culture, les 19 et 20 septembre prochains. Une occasion de visiter des bibliothèques intéressantes pour leur architecture (17e, 18e) ou pour leurs collections.

Le site des Journées du Patrimoine (ici) offre un programme très complet (pas de brochure téléchargeable, malheureusement). J'y ai épinglé quelques lieux.

Brabant wallon

1book3-thumbBRAINE-L’ALLEUD

Ophain-Bois-Seigneur-Isaac, Rue Armand de Moor, 3
CHÂTEAU ET PARC – Bibliothèque du château

Qui ? « Les Amis du Château de Bois-Seigneur-Isaac » asbl. Tél. 067/84.07.10

www.bois-seigneur-isaac.be

 

Hainaut

1book3-thumbCHARLEROI

Centre ville
Bibliothèque Arthur Rimbaud

Qui ? Bibliothèque principale Arthur Rimbaud. Tél. 071/31.58.59.  Source

 

1book3-thumbMarchienne-au-Pont, Place Albert Ier
CHÂTEAU DE CARTIER  Bibliothèque Marguerite Yourcenar

Qui ? Bibliothèque Marguerite Yourcenar. Tél. 071/86.56.27. Source

 

1book3-thumbMONS

Mons, Rue de Nimy, 37
UNE ARCHITECTURE À LIVRE OUVERT Archives et collections de la bibliothèque provinciale Léon Losseau

Qui ? Bibliothèque centrale de la Province de Hainaut et section Maison Losseau. Tél. 065/31.84.09 de 9 h à 17 h. Source

 

1book3-thumbSIVRY-RANCE

Sivry, Grand rue, 18
MUSÉE DU MARBRE bibliothèque de la Société d’Histoire régionale de Rance

Qui ? SHRR Musée du Marbre asbl.Tél. 060/41.20.48 de 8 h 30 à 16 h. Source

 

1book3-thumbSOIGNIES

Soignies, Rue de la Régence, 23
BIBLIOTHÈQUE ET RALLYE HISTORIQUE PÉDESTRE

Qui ? Cercle Royal d’histoire et d’archéologie du Canton de Soignies. Tél. 067/33.42.34.  Source

 

1book3-thumbTOURNAI

Tournai, Rue des Jésuites, 28
BIBLIOTHÈQUE DU SÉMINAIRE EPISCOPAL

Qui ? Musée du Séminaire et réserve précieuse en collaboration avec l’office du Tourisme.Tél. 069/22.20.45 – www.tournai.be

Province de Liège

1book3-thumbENGIS

Hermalle-sous-Huy, Chaussée Freddy Terwagne, 132
FERME CASTRALE - la plus importante bibliothèque de gastronomie en Belgique.

Qui ? Syndicat d’Initiative de Hermalle-sous-Huy et « La Rawète » asbl. Tél. 085/31.42.86. Source

 

1book3-thumbLIÈGE

Liège, Rue Charles Magnette, 9
L’ÉMULATION AU FIL DES RUES. ENTRE TRADITION ET INNOVATION

Bibliothèque de la Société Libre d’Émulation, avec présentations commentées des livres de bibliophilie

Qui ? Société Libre d’Émulation asbl. Tél. 04/223.60.19.

www.ulg.ac.be/slemul Source

 

1book3-thumbLiège, Rue des Prémontrés, 40
ÉGLISE ET BIBLIOTHÈQUE DU SÉMINAIRE

Qui ? Bibliothèque du Séminaire Épiscopal Liège.Tél. 04/220.53.62. Source

 

1book3-thumbAngleur, Allée des Érables

CHÂTEAU DE COLONSTER – Fonds Simenon

Qui ? Fonds Simenon de l’Université de Liège.Tél. 04/366.30.22. Source

 

Luxembourg

1book3-thumbMANHAY

Odeigne, Rue du Souvenir, 1
PORTES OUVERTES À LA BIBLIOTHÈQUE ET FONDS D’HISTOIRE DE LA COMMUNE DE MANHAY

Qui ? Bibliothèque communale. Tél. 086/21.99.62. Source

 

Province de Namur

1book3-thumbNAMUR

Bibliothèque du Séminaire

Tél. 081.25.64.72. Source.

  

 

A épingler, une double promenade dans la ville de Huy, la vraie, et celle de la fiction.

 

1book3-thumbHUY

PROMENADE LITTÉRAIRE

Qui ? Patrimoine Mosan. Tél. : 085/23.07.29. Source

17:30 Écrit par Bibliophage dans Bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : patrimoine |  Facebook |

04/09/2008

Positions du livre

Comment trouver un livrre dans une bibliothèque? Qu'est-ce qui détermine la position de ce livre ?

Je pénètre dans la section adulte de la bibliothèque, je me tourne vers la gauche. Les essais et ouvrages scientifiques sont à ma gauche, je longe les étagères, j'arrive aux romans, sur ma droite.

J'ai une mémoire éidétique, je visualise les rangées de livres sur les étagères pour m'y retrouver la fois suivante. Parfois, j'ai des surprises. Les chroniques de San Francisco £, d'Armstead Maupin, qui occupaient la fin de la quatrième et le début de la cinquième planches de l'étagère sont tous descendus sur la cinquième. Sans doute des livres sont-ils rentrés de lecture ou ont fait l'objet d'acquisition, ce qui a provoqué ce décalage. C'est le hasard.

Vieira da Silva_biblioteque

Sont rangés parmi les romans, avec les autres ouvrages de leurs auteurs respectifs :

 

Sont rangés dans le fonds littéraire adulte :

 

Tous ces ouvrages ont pour sujet l’expérience personnelle d'un écrivain, son écriture, la réflexion qu'il mène à ce sujet, son cheminement, la confrontation avec d’autres auteurs. Seul le catalogue en ligne permet de les rassembler dans une fiche éphémère, qu’ils partagent avec éventuellement d’autres ouvrages qui n’ont pas toujours à voir, comme L'azer de la dactylographie £ (Francine Lipmanne), ou La lumière en cinéma : des mots pour éclairer, la lumière pour écrire £ (Jacques Loiseleux). Les voilà pourtant disséminés sur des rayonnages séparés de plusieurs mètres. Est-ce le choix du bibliothécaire ?

 

Hector_Toro_Bibliotheque_chaman

Les 6 ouvrages d’Alberto Manguel se retrouvent dans 6 rayons différents : Art, Bibliothèque, Dictionnaires, Histoire de la littérature, Journal intime et Romans. Pour Umberto Eco, c’est encore pire : Analyse du discours (2), Bibliothèque (1), Esthétique (1), Histoire de la littérature (2), Jeunesse (3), Linguistique (1), Romans (7), Sémiotique (1), Traduction (1). Les livres d'un même auteur sont ainsi séparés par des gouffres carrelés, isolés sur leur mont de bois ou de métal, encerclés par des forêts de papiers, que c'est triste... C’est l’arbitraire de la classification.

(Notez que si vous deviez suivre l’ordre que j’ai imposé aux catégories ci-dessus pour retrouver des ouvrages dans la bibliothèque, vous chemineriez en boucles et spirales ; c’est l’arbitraire de l’alphabet).

17:25 Écrit par Bibliophage dans Bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, classification |  Facebook |

03/09/2008

Bibliothèque imaginaire

dickens library

Après avoir acquis à l'âge de 45 ans la maison dont il rêvait depuis ses neuf ans, Charles Dickens y installa un cabinet de travail dont les murs étaient couverts d'étagères du sol au plafond, remplies de livres. Pour créer l'impression d'être complètement entouré de livres, Dickens fit couvrir la porte de son bureau d'un panneau en cuir et tissu représentant les étagères d'une bibliothèque où trônaient volume après volume d'ouvrages fictifs dont les titres sortaient tout droit de son imagination. Quelques exemples :

  • The history of a short chancery suit, La brève histoire d’un costume de chancellerie (21 volumes)
  • The wisdom of our ancestors, La sagesse de nos ancêtres (7 volumes : Ignorance, Superstition, Saleté, Maladie, le Billot, le Bûcher, ?).
  • The virtues of our ancestors, Les vertus de nos ancêtres, un livre si mince que le titre sur la tranche était imprimé à la verticale
  • Five minutes in China, Cinq minutes en Chine (3 volumes)
  • Oysters, by Shelley. Calembour et donc intraduisible : Oysters désignant les huîtres, accolé à Shell-ey, Shell signifiant coquillage.
  • Modern Warfare, by General Tom Thumb, L’art de la guerre moderne, par le général Tom Pouce. Tom Pouce, héros de l’œuvre d’Henry Fielding, « The Tragedy of Tragedies ; or the Life and Death of Tom Thumb the Great » (1731) a inspiré le pseudonyme de Charles Sherwood Stratton (alias General Tom Thumb), membre du groupe de lilliputiens du cirque Barnum.
  • Hansard's Guide to Refreshing Sleep, Guide du sommeil réparateur par Hansard (19 volumes). Hansard est en fait depuis 1809 la revue qui publie les débats du parlement britannique.
  • Catalogue of Statues to the Duke of Wellington, Catalogues des statues célébrant le duc de Wellingon (10 volumes). Par testament, Charles Dickens s’est totalement opposé à ce que l’on réalise des monuments en son honneur, estimant que ses écrits suffisaient à assurer sa pérennité. Il n’existe d’ailleurs qu’une seule statue de lui, à Philadelphie, un « don du peuple américain », effectué en 1894 et que le fils de Dickens a remballé aussi sec à son endroit d’origine, furieux qu’on n’ait pas respecté les dernières volontés de son père. Source.

 Mémorial Dickens Philadelphie

Mes favoris :

  • Noah's Arkitecture, L’arche-itecture de Noé (2 volumes)
  • Cat's lives, Les  vies d’un chat (9 volumes)

 

19:27 Écrit par Bibliophage dans Bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecrivains, bibliotheque imaginaire |  Facebook |

29/08/2008

Tout l'univers

Manguel_bibliotheque_nuitLa bibliothèque, la nuit d’Alberto Manguel, offre une réflexion érudite et complexe sur la bibliothèque. La table des matières elle-même en est une manière de structurer cet univers fascinant. Voici ma re-lecture de cette structuration.

  1. Un mythe, celui de Babel et d’Alexandrie, la Bibliothèque comme affirmation de l’unité humaine ou comme entreprise inépuisable de rendre compte de la diversité de l’humanité.
  2. Un ordre, celui du classement, domaine dans lesquels les bibliothèques privées sont livrées à l’imagination de leur propriétaire, alors que les bibliothèques publiques sont tenues de suivre un code compris par les usagers.
  3. Un espace : les bibliothèques, espace fini, souffrent systématiquement du manque de place, ce qui conduit à sélectionner les ouvrages qui pourront y rester. Mais elles sont autant un espace infini, celui, virtuel, du lecteur qui a le loisir de les explorer et d’accumuler un savoir encyclopédique.
  4. Un pouvoir, celui des livres eux-mêmes, le poids de leurs mots… « Puisque c’est écrit ! », mais aussi le pouvoir politique de sélectionner les livres, le pouvoir du souverain d’écrire des œuvres qu’il fera figurer dans les bibliothèques, certain ainsi de passer à la postérité.
  5. Une ombre, celle de la censure.
  6. Une forme, une architecture, une décoration intérieure, un plan des rayonnages, une hauteur.
  7. Le hasard, celui qui préside à la constitution du catalogue par les bibliothécaires successifs : achats, dons, legs, fusions, déménagements, pertes font la bibliothèque.
  8. Cabinet de travail : les écrivains et leur bibliothèque. « Le Carnet et les instants » y consacre une rubrique à chaque numéro, pour nous faire découvrir la bibliothèque d’un écrivain.
  9. Une intelligence : la bibliothèque, c’est la confrontation et l’association d’ouvrages, leur mise en réseau, une « multiplication géométrique » qui s’opère à chaque nouvelle réflexion sur ce qu’on lit.
  10. Une île : il est des gens qui n’entreront jamais dans une bibliothèque, d’autres qui se refusent à lire. La bibliothèque est l’île sur laquelle se retrouvent ses usagers, où ils se fraient « un chemin dans la multiplicité des livres ». Crespi_scaffale_con_libri
  11. La survie : ce sont les mêmes qui tuent les hommes et détruisent les livres, ce sont les mêmes qui protègent les livres et sauvent l’humanité.
  12. L’oubli, les livres qu’on a lus à une certaine époque, oubliés et redécouvert, l’oubli imposé par la censure, l’érudition, l’esthétique d’une époque, les populations privées de lecture, les collections démantelées. Lire, c’est lutter contre l’oubli.
  13. L’imagination, c’est-à-dire ce goût particulier de collectionner des livres imaginaires (Voir la Bibliothèque de Rabelais, celle de Dickens, de Lovecraft). Pour une vision très contemporaine de cet imaginaire, "L'affaire Jane Eyre" et ses suites, de Jasper FForde, un vrai régal.
  14. Une identité. Bibliothèque Royale de Belgique, British Library, Library of Congress, Bibliothèque nationale de France, tant de bibliothèques nationales. Mais à côté, une myriade de bibliothèques cosmopolites, reflétant les identités multiples de leurs lecteurs.
  15. Une demeure : grâce aux livres, le monde est ma maison, l’Histoire, mon histoire. De Spartacus à Lumumba, de Dante à Whitman, du pays forézien de l’Astrée à la forêt d’émeraude, je voyage immobile dans cette bibliothèque cosmopolite, mon chez-moi.

Et Manguel termine sur cette question : sachant maintenant tout cela, qu’est-ce que je cherche, dans ma bibliothèque ? Une consolation ?

Je pourrais lui répondre : l’important, c’est de chercher.

18:35 Écrit par Bibliophage dans Bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : architecture, classement, lecteur |  Facebook |

26/08/2008

Ma bibliothèque

Elle est spacieuse, conviviale, bien éclairée. Les rayons sont bien remplis, dans l'espace jeunesse comme dans celui des adultes. Des tables et chaises pour travailler, des postes internet, mais aussi des fauteuils où s'installer pour lire une revue ou feuilleter un ouvrage d'art. L'équipe est accueillante, encode vos emprunts avec le sourire, vous offre ses conseils et vous aide à explorer les rayons avec gentillesse. Grande consommatrice de livres que je suis, je leur donne du boulot!

J'aime particulièrement le concept d'une exposition thématique autour de livres ou d'auteurs. L'exposition sur les coquillages était particulièrement réussie, donnant à voir des objets surprenants et suscitant l'envie de découvrir ce monde étrange et splendide à la fois. Pour l'instant, le thème, c'est le Japon. En parcourant l'espace jeunesse, ma fille de dix ans s'est découvert l'envie d'apprendre le japonais! Un plus: le petit fascicule distribué au cours de l'expo et après, reprenant la liste des ouvrages. Histoire de lire plus loin.

Bibliotheque_herge

Bibliothèque Communale Hergé
211 avenue de la Chasse, 1040 Bruxelles
(à proximité de la place Saint-Pierre)
02/735.05.86

biblio.herge@skynet.be

http://www.biblioherge.be/index.html

La bibliothèque organise diverses activités au cours de l'année : animations pour les tous-petits, ateliers lecture, ateliers d'écriture, etc. Catalogue en ligne.

16:28 Écrit par Bibliophage dans Bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/08/2008

D'antiques préoccupations

bibliotheque-alexandrie-reconstitution

Dans "La bibliothèque, la nuit", Alberto Manguel ouvre sur la reproduction d'une pierre, tout ce qu'il reste d'une bibliothèque athénienne, sur laquelle un texte en grec ancien communique l'avis suivant : "Ouvert de la première à la sixième heure. Il est interdit d'emporter des oeuvres".

Comme quoi, dès l'invention des bibliothèques, on a été confronté à des problèmes cruciaux: les heures d'ouverture et la question de l'emprunt des ouvrages.

Au XIVe siècle, les premières salles de lecture, celles des collèges d'université, étaient nanties de pupitres inclinés sur lesquels on disposait les ouvrages et auxquels on les enchaînait (si, si, comme dans la bibliothèque de l'Université de l'Invisible). Histoire d'éviter qu'un lecteur ne commette un "emprunt".

N'empêche, on se demande quels étaient les horaires d'ouverture de la bibliothèque d'Alexandrie...

19:31 Écrit par Bibliophage dans Bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : acces, horaire |  Facebook |