04/11/2009

Silence!

20:55 Écrit par Bibliophage dans Lecture dirigée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ninja video bibliothecaire |  Facebook |

17/09/2009

Mort au pilon !

"Derrière chaque livre se trouve un nom, une personne. En ce cas, détruire un livre équivaut à la destruction d'une vie humaine."  Marek Halter

Dans le film, "Une trop bruyante solitude", de Vera Caisova, on voit Hanta (Philippe Noiret), un ouvrier, consacré ses heures et ses années à nourrir une presse de toutes les oeuvres imprimées interdites par la censure. Se prenant d'affection pour certains livres, ils les "sauvent" en les entassant dans son petit appartement.

Le spectateur ne peut qu'être profoncément marqué par les images de la presse détruisant les livres que lui sacrifie un Hanta plein de regrets, aussi prisonnier du hangar que la monstrueuse machine et les livres qu'on lui apporte par tonnes.ambre solitude

Le livre de Bohrumil Hrabal a également inspiré à Ambre (dessin), Lionel Tran (scénario) et Valérie Berge (photographie) un roman graphique angoissant, plus sombre encore que le film.

Comment ne pas être fascinée, en effet, par cette destruction délibérée de la culture, de l'invention, de la mémoire, tout ce qui est cher au coeur des hommes, dit-on?

Pour Pierre Jourde, la destruction des livres, le fait de les passer au pilon, est un cauchemar orchestré en un sens par les éditeurs eux-mêmes qui se livrent à une surproduction effrénée pour ensuite déverser les oeuvres entre les mâchoires d'une broyeuse impitoyable.

Pour les membres de maelstrÖm reEvolution®, un collectif d'éditeurs et d'auteurs, c'est un scandale, une barbarie contre lequel il faut s'élever, lutter, manifester. Il faut libérer les livres destinés au pilon.

La semaine prochaine, ils organisent donc une série d'actions : vente de livres au prix libre, lectures, actions "commando".

"Chaque livre libéré par son éditeur sera échangé contre monnaie, la valeur de l’échange étant laissée à l’appréciation de l’acquéreur.
Des lectures d’auteurs de livres “libérés” ainsi que d’auteurs faisant paraître des nouveautés se produiront sur place ! Le public sera invité à participer activement !

Une belle occasion, donc, de participer au sauvetage de 10.000 livres.

Une remarque en passant: seul un magazine français semble s'intéresser à cette opération. Côté journaux belges, silence radio... Curieux.

Infos

Sur les sites des éditeurs : http://www.maelstromreevolution.org - http://www.maisondelapoesie.com - http://www.5c.be
sur Facebook, cherchez l'événement « Mort au Pilon ! »
sur fichier PDF et par courriel : info[at]maelstromreevolution.org

 

 

OÙ ?

* À BRUXELLES : ULB–Solbosch (Bâtiment F - Hall des restaurants) – Avenue Paul Héger – 1050 Bruxelles (de 11h à 17h du 22 au 25 inclus) – Permanence à LA GOUTTE – 135 avenue de l’Hippodrome, 1050 Ixelles – du mardi au samedi, de 14h à minuit; le dimanche après 17h. Lectures, concerts, performances, le 24 septembre à 18h.

Et dans plusieurs lieux de la ville par des actions commandos : à la Prison de Saint-Gilles, à la Grand-Place, aux Halles Saint-Géry, au Palais de Justice, à la Gare Centrale, dans des librairies, dans des grandes surfaces, etc.
Une camionnette ainsi qu’une charrette rebaptisées Book Squad / Véhicules de la Libération des Livres sillonneront la ville à partir des deux campements de base: l’ULB et les Halles Saint- Géry.

* À AMAY : à la Maison de la Poésie d’Amay, qui met à disposition un magnifique entrepôt, un théâtre à rebâtir (le Théâtre des Utopies), 8 place des Cloîtres, à 4540 Amay. Lectures le samedi 26 septembre, à partir de 19h30.

QUAND ?
Pendant toute la semaine du 22 au 26 septembre 2009 inclus."

16:24 Écrit par Bibliophage dans Lecture dirigée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pilon, livre |  Facebook |

10/09/2009

Ovide, l'immoraliste

Parue dans le Bulletin officiel n°15 du 9 avril 2009 du Ministère français de l’Education nationale, cette annonce :

 

« Pour les années scolaires 2009-2010 et 2010-2011, la liste des œuvres obligatoires inscrites au programme de langues et cultures de l'Antiquité de la classe terminale des séries générales et technologiques est la suivante :

Latin : Oeuvre : « L'Art d'aimer » d'Ovide.

Grec ancien : Oeuvre : « Oedipe roi » de Sophocle. »

 

Ovide résume l’intention de son œuvre en ces termes :

 

« Nos uenerem tutam concessaque furta canemus,
Inque meo nullum carmine crimen erit.
Principio, quod amare uelis, reperire labora,
Qui noua nunc primum miles in arma uenis.
Proximus huic labor est placitam exorare puellam:
Tertius, ut longo tempore duret amor. »

 

Traduction Itinera Electronica Ovide

« Je chante des plaisirs sans danger et des larcins permis:

mes vers seront exempts de toute coupable intention.

Soldat novice qui veux t'enrôler sous les drapeaux de Vénus,

occupe-toi d'abord de chercher celle que tu dois aimer;

ton second soin est de fléchir la femme qui t'a plu;

et le troisième, de faire en sorte que cet amour soit durable. »

 

L’Art d’aimer donne aux hommes et aux femmes des conseils sur la façon d’aimer et de se faire aimer. Il célèbre le jeu de la séduction, mais aussi tous les efforts consentis par les amants – l’homme et la femme - pour rendre leur relation durable et heureuse (cf. Ovide, L’art d’aimer, Wikipedia). C’est un texte enlevé, spirituel, plein d’ironie et assez moderne dans son approche de la relation amoureuse.

Un choix finalement assez opportun, semble-t-il, pour amener les jeunes gens à apprécier une langue finalement pas si morte que ça.

Et quand on le compare au choix pour le grec ancien. « Œdipe Roi ». Misère ! Le héros qui a tué son père, épousé sa mère, et fait de Freud le conquérant du Moi, du Ça et tutti quanti !

Pourtant, ce n’est pas le choix de ce dernier texte qui chagrine Régis de Cacqueray, abbé de son état, membre de la Fraternité Saint Pie X (vous savez, ces intégristes réintégrés dans son giron confessionnel par le leader catholique).

Non, c’est « L’art d’aimer » contre lequel de Cacqueray proteste avec vigueur, en invitant « tous les Catholiques et tous les hommes à qui il reste un sens moral à protester contre ce programme totalitaire qui constitue une véritable incitation publique à l'immoralité et à la débauche. ».

Pour ceux que cela n’effraie pas, ils peuvent aller lire le texte complet de cette intervention sur le site de la Fraternité. Sinon, il est accessible entre autres chez le Petit Champignacien illustré, tout de même plus fréquentable (et plus cultivé, surtout).

 

Certains en rient, d’autres en pleurent. Le plus grave, ce sont ceux qui prennent ce genre d’élucubrations au sérieux. On va bientôt rétablir l’index, si ça continue. Et se livrer à quelques petits autodafés pour se faire la main…

Parce que ça ne s’arrête pas là. « L’Art d’aimer » se fait traiter d’œuvre « subversive » sur des sites d’extrême-droite et le choix de l’Education nationale assimilé à une manœuvre anti-chrétienne visant à diluer encore davantage la morale de nos jeunes (qui, en Terminale, sont quand même majeurs pour la plupart). Mais quand on voit les pages dans lesquelles  ces attaques sont lancées, il y a de quoi avoir peur. Allez jeter un coup d’œil sur e-deo, sur Christ Roi ou sur Présent, c’est terriblement édifiant. Vouloir exclure des œuvres au nom de la morale chrétienne, voilà qui vous a des relents totalitaires, non ?

 

Alors que j’achève d’écrire ce billet, le site de la Fraternité met en ligne une « Grande pétition nationale contre l’œuvre imposée au baccalauréat » Arguments : l’art d’aimer ferait la promotion du viol, de l’inceste et de la tromperie (et pas Œdipe Roi ? Non, c’est vrai, Œdipe, lui, il est puni).

Des citations sorties de leur contexte, une rectitude étanche à l’ironie, sans compter un couplet contre la misogynie qui ne laisse pas d’étonner. Et si on laissait les professeurs faire leur boulot ? Vous savez, ceux qui sont chargés par l’Education nationale d’apprendre aux élèves le latin, nourrir leur esprit critique et les amener à penser par eux-mêmes ?

18:50 Écrit par Bibliophage dans Lecture dirigée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : censure |  Facebook |

16/03/2009

1001 livres

J'ai toujours été fascinée par le concept de la « Bibliothèque de l'honnête homme », vous savez, ces listes d'ouvrages dont on estime qu'il faut les avoir lus pour s'estimer vraiment cultivés. Du temps de Montaigne, dont la bibliothèque ne devait pas compter plus d'une centaine de livres, l'entreprise n'avait rien d'insurmontable. Mais de nos jours, avec plusieurs milliers de parutions par an, cela devient un peu difficile de s'orienter vers les « bons » bouquins, ceux qui vous marquent en tant que lecteur ou que tout simplement il faut avoir lu pour leurs qualités narratives et esthétiques ou pour le petit plus qu'ils ont apporté à notre compréhension des choses, voire à la beauté du monde.

Les 1001 livres qu'il faut avoir lus dans sa vie a l'ambition de nous proposer une liste de ces ouvrages indispensables.cover1001

C'est une liste parmi d'autres, plus longue que bien d'autres, résultat d'un travail collectif. L'édition française en a fait douter et même râler plus d'un, le nombre d'ouvrages français semblant assez réduits, particulièrement pour le XXe siècle. On s'en voudrait d'y voir un constat sur la qualité de la production française contemporaine...

On remarquera cependant, qu'à comparer avec l'édition américaine (1001 Books: You Must Read Before You Die), le choix de l'édition française est plus cosmopolite et comporte des ouvrages qui traversent un espace-temps plus large, de l'Espagne au Brésil en passant par le Japon.

Certains se livrent désormais au challenge d'épuiser cette liste. Et pourquoi pas?

Pour aider les candidats à ce défi, j'ai recensé les ouvrages disponibles en ligne (accès gratuit), le plus souvent possible en français. La liste s'arrête aux années cinquante, droits d'auteurs obligent. Mais ça fait déjà une belle brochette d'ouvrages dont se délecter.

La recherche de liens vers des éditions en ligne est un travail en cours, de nouveaux liens seront donc probablement ajoutés dans le futur.

Bonne lecture!

 

Avant 1700

Apulée, l'âne d'or

Anonyme, Les Mille et un nuits *

Anonyme, Le Conte du coupeur de bambou

Shikibu Murasaki, Le Dit du Genji

Guanzhong Luo, Au bord de l'eau (Une présentation du roman avec illustrations en papier découpé)

Guanzhong Luo, Histoire des trois royaumes

Martorell Joanot, Tirant le Blanc (en anglais)

Rojas, Fernando de, La Célestine (en espagnol)

Rodriguez di Montalvo, Garci, Amadis de Gaule

Anonyme, La vie de Lazarillo de Tormes (espagnol, anglais)

Rabelais, François, Gargantua *

Rabelais, François, Pantagruel *

Vaz de camões, Luis, Les Lusiades

Wu Cheng'en, Les Pérégrinations vers l'Ouest

Nashe Thomas, Le Voyageur malchanceux (en anglais)

Deloney, Thomas, Thomas de Reading

Cervantès, Miguel de, Don Quichotte *

Cervantès, Miguel de, Les Travaux de Persiles et Sigismonde

Cyrano de Bergerac, Savinien, Etats et empire de la Lune

Grimmelshausen Hans von, Les Aventures de Simplicius Simplicissimus

La Fayette, Madame de, La Princesse de Clèves

Behn, Aphra – Oroonoko (en anglais)

apulée

1700-1799

Defoe Daniel, Robinson Crusoe *

Haywood, Eliz, Un amour excessif

Defoe Daniel, Moll Flanders

Swift, Jonathan, Voyages de Gulliver *

Swift, Jonathan, Modeste Proposition

Marivaux, Le Paysan parvenu

Arbuthnot J., Gay J., Parnell, T., Pope, A., Swift J., Les Mémoires de Martinus Scriblerus

Richardson, Samuel, Paméla

Richardson, Samuel, Clarisse

Fielding, Henry, Histoire de Tom Jones, enfant trouvé *

Cleland, John, Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir *

Smollett, Tobias George, Peregrine Pickle

Prévost, Abbé, Manon Lescaut *

Voltaire, Candide *

Johnson, Samuel, Histoire de Rasselas, prince d'Abyssinie

Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse

Rousseau, Emile ou de l'Education

Walpole, Horace, Le Château d'Otrante

Goldsmith, Oliver, Le Vicaire de Wakefield

Sterne, Laurence, La Vie et les opinions de Tristram Shandy

Sterne, Laurence, Le Voyage sentimental (en anglais)

MacKenzie, Henry, Hurley ou l'homme sensible

Smollett, Tobias George, L'expédition de Humphrey Clinker

Goethe, Johan Wolfgang von, Les Souffrances du jeune Werther

Burney, Fanny, Evelina

Rousseau, Jean-Jacques, Les Rêveries du promeneur solitaire

Choderlos de Laclos, Pierre, Les Liaisons dangereuses

Rousseau, Les Confessions *

Sade, Marquis de, Les 120 Jours de Sodome

Moritz, Karl Philipp, Antoine Reiser

Beckford William – Vathek, Conte arabe

Sade, Marquis de, Justine *

Bernardin de Saint-Pierre, Henri, Paul et Virginie *

Godwin, William, Les aventures de Caleb Williams

Equiano Olaudah, Olaudah Equiano

Radcliffe, Ann, Les Mystères d'Udolphe (anglais)

Goethe, Johann Wolfgang von, Les Années d'apprentissage de Wilhelm Meister

Lewis, M.G., Le Moine

Burney, Fanny, Camilla

Diderot, Denis, Jacques le fataliste

Diderot, Denis, La Religieuse

Hölderlin, Friedrich, Hypérion

paul et virginie.3

1800-1850

Novalis, Henry d'Ofterdingen

Diderot, Denis, Le neveu de Rameau

Staël, Madame de, Corinne ou l'Italie

Goethe, Johann Wolfgang von, Les Affinités électives

Kleist, Heinrich von, Michel Koolhaas

Austen, Jane, Raison et sentiments (anglais)

Austen, Jane, Orgueil et préjugés (anglais)

Austen, Jane, Emma

Constant Benjamin, Adolphe

Scott, Walter, Rob Roy *

Shelley Mary, Frankenstein *

Scott, Walter, Ivanhoe *

Maturin, Charles Robert, Melmoth le vagabond

Hoffman, Ernst, Le Chat Murr

Hogg, James, Les confessions d'un fanatique

Eichendorff, Joseph von, Scènes de la vie d'un propre-à-rien

Cooper James Fenimore, Le Dernier des Mohicans *

Manzoni, Alessandro, Les Fiancés

Stendhal, Le Rouge et le Noir *

Hugo, Victor, Notre-Dame de Paris *

Pouchkine, Alexandre, Eugène Onéguine

Balzac, Honoré de, Eugénie Grandet *

Balzac, Honoré de, Le Père Goriot *

Musset, Alfred de, Les Confessions d'un enfant du siècle

Dickens, Charles, Oliver Twist *

Gogol, Nikolaï, Le Nez

Stendhal, La Chartreuse de Parme

Poe, Edgar Allan, Nouvelles histoires extraordinaires *

  • La chute de la Maison Usher

  • Le puits et le pendule

Hildebrand, La Chambre obscure

Lermontov, Mikhaïl, Un héros de notre temps

Chateaubriand, François René de, Mémoires d'outre-tombe

Balzac, Honoré de, Illusions perdues

Dumas Alexandre, Les Trois Mousquetaires *

Gogol, Les âmes mortes

Sand, Georges, La Mare au diable *

Dumas, Alexandre, Le Comte de Monte Cristo *

Brontë, Charlotte, Jane Eyre *

Thackeray, William Makepeace, La Foire aux vanités

Brontë, Emily, Les Hauts de Hurlevent *

Brontë, Anne, La Châtelaine de Wildfell Hall

DernierMohicans

1850-1900

Dickens, Charles, David Copperfield *

Hawthorne Nathaniel, La Lettre écarlate

Melville, Herman, Moby Dick

Hawthorne, Nathaniel, La Maison aux sept pignons

Stowe, Harrriet Beecher, La Case de l'Oncle Tom *

Gaskell, Elizabeth, Les Dames de Cranford

Dickens, Charles, La Maison d'Âpre-vent

Thoreau, Henry David, Walden ou la Vie dans les bois

Nerval, Gérard de, (Les filles du feu) – Oeuvres complètes

Gaskell, Elizabeth, Nord et Sud

Flaubert, Gustave, Madame Bovary *

Stifter, Adalebert, L'Arrière-saison

Eliot, Georges, Adam Bede

Gontcharov, Ivan, Oblomov

Collins, William, La Dame en blanc *

Eliot, Georges, Le Moulin sur la Floss

Havelaar, Max, Multatuli

Dickens Charles, Les grandes espérances *

Eliot, Georges, Silas Marner

Tourgueniev, Ivan, Pères et fils

Hugo, Victor, Les Misérables *

Kinsgley, Charles, Les Bébés d'eau

waterbabies

Dostoëvski, Fiodor, Carnets du sous-sol.

Le Fanu, Sheridan, L'Oncle Silas

Carrol, Lewis, Alice au pays des merveilles *

Vernes, Jules, Voyage au centre de la terre *

Dostoïevski, Fiodor, Crime et Châtiment *

Gautier, Théophile, Le Capitaine Fracasse *

Zola, Emile, Thérèse Raquin

Trollope, Anthony, La Dernière chronique de Barset

Alcott, Louisa May, Les Quatre filles du Dr March *

Dostoïevski, Fiodor, L'idiot

Lautréamont, Les chants de Maldoror

Trollope, Anthony, Phinéas Finn

Flaubert, Gustave, L'Education sentimentale

Tolstoï, Léon, Guerre et Paix *

Tourgueniev, Ivan, Le Roi Lear de la steppe

Carrol, Lewis, De l'autre côté du Miroir *

Eliot, George, Middlemarch

Tourgueniev, Ivan, Les Eaux printanières

Butler Samuel, Erewhon

Dostoïevski, Fiodor, Les Possédés

Barbey d'Aurevilly – Les Diaboliques

Verne, Jules, Le tour du monde en quatre-vingt jours *

Leskov Nikolaï, Le Pélerin enchanté

Hardy, Thomas, Loin de la foule déchaînée

Valera, Pepita Jiménez

Eça de Queiros, José Maria, Le Crime du père Amaro

Zola, Emile, L'Assommoir

Tolstoï, Léon, Anna Karénine *

Vallès, Jules, L'enfant *

Strindberg, August, La Chambre rouge

Zola, Emile, Nana

Nana

James, Henry, Portrait de femme

Verga, Giovanni, Les Malavoglia

Machado de Assis, Joaquim Maria, Mémoires posthumes de Brás Cubas

Flaubert, Gustave, Bouvard et Pécuchet *

Stevenson, Robert Louis, L'île au trésor *

Maupassant, Guy de, Une Vie

Tolstoï, Leon, La mort d'Ivan Ilitch

Huysmans Joris-Karl, A rebours *

Clarin, La Régente

Maupassant, Guy de, Bel-Ami *

Parker, Walter Horatio, Marius l'épicurien

Twain, Mark, Les Aventures de Huckleberry Finn *

Zola, Emile, Germinal *

Haggard, H. Ridder, Les Mines du Roi Salomon *

Van Eeden, Frederik Willem, Le Petit Johannes

Stevenson, Robert Louis, L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde *

Bázan, Emilio Pardo, Le Château d'Ulloa

Strindberg, August, Les gens de Hemsö,

Maupassant, Guy de, Pierre et Jean

Vasov, Ivan, Sous le joug

D'Annunzio, Gabriele, L'enfant de volupté

Couperus, Louis, Eline Vere

Hamsun, Knut, La Faim

Strindberg, August, Au bord de la vaste mertess d'uberville

Zola, Emile, La Bête humaine *

France, Anatole, Thaïs

Tolstoï, Léon, La Sonate à Kreuzer

Wilde, Oscar, Le Portrait de Dorian Gray *

Huysmasns Joris-Karl, Là-bas

Hardy, Thomas, Tess d'Uberville

Lagerlöf, Selma, La légende de Gösta Berling

Gissing, George, New Grub Street

Morris, William, Nouvelles de nulle part

Doyle, Arthur Conan, Les aventures de Sherlock Holmes *

  • Un Aristocrate Célibataire

163S Sherlock Holmes

Grossmith, George et Weedon, Journal d'un homme sans importance

De Roberto, Federico, Les Vice-Rois

Hardy, Thomas, Jude l'obscur

Fontane Theodor, Effi Briest

Wells, H.G., La Machine à explorer le temps *

Wells, H.G., L'Île du docteur Moreau *

Sienkewicz Henryk, Quo Vadis ? *

Stoker, Bram, Dracula *

James, Henry, Ce que savait Maisie *

Pérez Galdós, Benito, Miséricorde

Prus, Boleslaw, Le Pharaon

Gide André, Les Nourritures terrestres

Barrès, Maurice, Les Déracinés

Wells, H.G., La Guerre des Mondes

Svevo, Italo, Senilità

Chopin, Kate, L'Eveil

Fontane, Theodor, Le Stechlin

Machado de Assis, Joaquim Maria, Dom Casmurro

Somerville E. Et Ross, M., Some Experience of an Irish R.M.

 

1900-1950

Salgari, Emilio, Les Tigres de Mompracem

Dreiser, Theodor, Sister Carrie

Schnitzler, Arthur, Le Lieutenant Gustel

Kipling Rudyard, Kim *

Mann Thomas, Les Buddenbrook

Doyle, Arthur Conan, Le chien de Baskerville *

Conrad Joseph, Au coeur des ténèbres *

James, Henry, Les Ailes de la colombe

Gide, André, L'Immoraliste

James Henry, Les Ambassadeurs

Childers Erskine, L'Enigme des sables

London, Jack, L'Appel de la forêt *

Schreber, Daniel P., Mémoires d'un névropathe

Papadiamantis, Alexandre, Les Petites filles et la mort

Rolfe Frederick, Hadrien VII

Conrad, Joseph, Nostromo

Wharton, Edith, Chez les heureux du monde

Mann, Heinrich, Professeur Unrat

Català, Victor, Solitude

Musil, Robert, Les désarrois de l'élève Törless

Galsworthy, John, L'Histoire des Forsyte

Sinclair, Upton, La Jungle

Conrad, Joseph, L'Agent secret

Gorki, Maxime, La Mère

Chimot-L'enfer6

Segalen, Victor, Les Immémoriaux

Bennett, Arnold, Un Conte de bonnes femmes

Barbusse Henri, L'Enfer

Forster, E.M., Avec vue sur l'Arno *

Gide André, La Porte étroite

Rilke, Rainer Maria, Les Carnets de Malte Laurid Brigge

Forster, E.M., Howard End

Roussel, Raymon, Impressions d'Afrique

Allain, M. Et Souvestre, P. Fantômas

Wharton, Edith, Ethan Frome

Larbaud, Valéry, Fermina Marquez

Mann, Thomas, La Mort à Venise

Lawrence, D.H., Amants et Fils

Alain-Fournier, Henri, Le grand Meaulnes*

Jiménez, Juan Ramón, Platero et moi

Burroughs, Edgar Rice, Tarzan *

Roussel, Raymond, Locus Solus *

Soseki, Natsume, Le pauvre coeur des hommes

Buchan John, Les trente-neuf marches *

Lawrence, D.H., L'Arc-en-ciel

Maugham, W.H., Servitude humaine

Ford, Madox Ford, Le Bon Soldat

Ryunosuke, Akutagawa, Rashômon *

Barbusse Henri, Le Feu

Joyce, James, Portrait de l'artiste en jeune homme

Azuela, Mariano, Ceux d'En-bas

Timmermans, Félix, Palletier

Tagore, Rabindranath, La Maison et le monde

Hamsun, Knut, L'Eveil de la Glèbe

West, Rebecca, Le Retour du soldat

Lewis, Wyndham, Tarr

Jünger, Ernst, Orages d'acier

Lawrence, D.H., Femmes amoureuses

Lewis, Sinclair, Grand-Rue

Wharton, Edith, Le Temps de l'innocence

Huxley, Aldous, Jaune de Chrome

Papini, Giovanni, Histoire du Christ

Joyce, James, Ulysse

marilyn_reads_joyce

Lewis, Sinclair, Babbit

Colette, La Maison de Claudine

Sinclair, May, Vie et mort de Harriett Frean

Martin du Gard, Roger, Les Thibault

Hesse, Hermann, Siddartha

Cummings, E.E., L'Enorme chambrée

Undset, Sigrid, Christine Lavransdatter

Zweig, Stefan, Amok

Radiguet, Raymond, Le Diable au corps

Giraudoux, Suzanne et le Pacifique

Rebreanu Liviu, La Forêt des pendus

Zamiatine, Eugène, Nous autres

Mann, Thomas, La Montagne magique

Svevo, Italo, La conscience de Zeno

Forster, E.M., Route des Indes *

Cather Willa, La Maison du professeur

Gorki, Maxime, La Maison Artamonov

Kafka, Franz, Le Procès *

Gide, André, Les Faux-Monnayeurs

Fitzgerald, Scott F. Gatsby le magnifique *

Woolf, Virginia, Mrs Dalloway

Mofolo, Thomas, Chaka, une épopée bantoue *

Christie, Agatha, Le Meurtre de Roger Ackroyd *

Pirandello, Luigi, Un, personne et cent mille

Bernanos, Georges, Sous le soleil de Satan

Sandel, Cora, Alberte et Jacob

Hašek, Jaroslav, Le Brave soldat Chvéïk *

Kafka, Franz, Le Château

Williamson, Henry, Tarka la loutre *

Green, Henry, Blindness

Hemingway, Ernest, Le Soleil se lève aussi

Kafka, Franz, L'Amérique

Zweig, Arnold, Le cas du sergent Grisha

Woolf, Virginia, Promenade au phare

Mauriac, François, Thérèse Desqueyroux

Proust, Marcel, A la Recherche du temps perdu

Hesse, Hermann, Le Loup des steppes

Breton, André, Nadja

breton nada

Larsen, Nella, Quicksand

Waugh, Evelyn, Grandeur et décadence

Tanizaki, Jun'Ichiro, Le goût des orties

Ford, Madox Ford, Finies les parades

Hall, Radclyffe, Le puits de solitude

Lawrence, D.H., L'Amant de Lady Chatterley

Woolf, Virginia, Orlando *

woolf_orlando

Bataille, Georges, Histoire de l'oeil

Kessel, Joseph, Belle de jour

Cocteau, Jean, Les enfants terribles

Döblin, Alfred, Berlin Alexanderplatz

Remarque, Eric Maria, A l'Ouest, Rien de nouveau

Moravia, Alberto, Les indifférents

Green Henry, Living

Arlt, Roberto, Les Sept Fous

Hemingway, Ernest, L'Adieu aux armes *

Larsen, Nella, Passing

Wolge, Thomas, L'Ange exilé,

Hammett, Dashiell, Le Faucon maltais *

Manning, Frederic, Nous étions des hommes

Lewis Wyndham, The Apes of God

Giono, Jean, Regain *

Witkiewicz, Stanislas, L'Insassouvissement

Woolf, Virginia, Les Vagues

Simenon, Georges, La Nuit du carrefour *

Hammett, Dashiell, L'Introuvable

Céline, Louis-Ferdinand, Voyage au bout de la nuit

Bowen Elizabeth, Emmeline

Roth, Joseph, La marche de Radetzky

Slauerhoff, J.J., Le Royaume défendu

Gibbons, Stella, La Ferme de Froid Accueil

Huxley, Aldous, Le Meilleur des mondes *

Mauriac, François, Le noeud de vipères

Musil, Robert, L'homme sans qualités

Lovecraft, H.P., Les Montagnes hallucinées *

lovecraft500

Bernanos, Georges, Journal d'un curé de campagne

Zweig, Stefan, Le Joueur d'échecs

Saint-Exupéry, Antoine de, Le Petit Prince *

Orwell, Georges, La ferme des animaux *

Orwell, Georges, 1984 *

Boulgakov, Mikhaïl, Le Maître et Marguerite

 

 

Proposés dans l'édition américaine mais non repris dans l'édition française

Austen, Jane, Persuasion

Collins, Wilkie, La Pierre de lune *

Dickens, Cantique de noël (A Christmas Carol) *

Dickens Charles, Les temps difficiles

Dickens, Charles, Vie et aventures de Nicolas Nickleby

Dicken, Charles, Vie et aventures de Martin Chuzzlewitt

Dostoïevski, Fiodor, Les Frères Karamazov

Dumas, Alexandre, La Reine Margot

Esope, Fables

James, Henry, Le Tour d'écrou *

Mansfield, Katherine, La Garden-Party

Ovide, Métamorphoses

Stevenson, Robert Louis, Le Maître de Ballantrae

 

Source:

Les 1001 livres qu'il faut avoir lus dans sa vie (Broché) de Peter Ackroyd (Préface), Collectif (Auteur), Peter Boxall (Sous la direction de), Jean d'Ormesson (Préface)

 

14:53 Écrit par Bibliophage dans Lecture dirigée | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : liste, 1001 livres |  Facebook |

04/01/2009

Bibliothèques assiégées

Dans les années 90, l'extrême droite est arrivée au pouvoir dans quatre villes françaises : Toulon, Marignane, Orange et Vitrolles.

Les nouveaux élus se sont aussitôt intéressés à la culture, bousillant sans hésiter des événements et des associations, en retirant les subventions (que l'on a redistribuée à des clubs de chasse et pêche ou d'amis des chats), en licenciant les organisateurs, en s'immisçant dans l'organisation : Fête du Livre de Toulon (On n'allait tout de même pas inviter Marek Halter à s'exprimer!"), Festival de Danse de Châteauvallon (trop élitiste), Chorégies ("Une cantatrice noire, vous n'y pensez pas!"), poussant les associations à s'exiler vers des localités respectant davantage la liberté d'expression.

Les bibliothèques n'ont pas été épargnées, au contraire. Les élus c'extrême-droite se sont très vite montrés déterminer à utiliser les bibliothèques pour diffuser leur propre message politique et culturel.

Diverses initiatives ont rapidement fait monter la pression : inspection des catalogues sous l'angle du contenu (politique et social), supervision par la mairie du choix des titres acquis par la bibliothèque, révision des listes soumises par le service des acquisitions, suspension ou résiliation des abonnements à de grands journaux « de gauche » tels Libération, Le Nouvel Observateur ou La Marseillaise, remplacés par des publications d’extrême droite (Présent, Rivarol, National Hebdo), instauration de comités de sélection.

Ces derniers étaient chargés d'une part d'enrichir les collections de la bibliothèque avec de nombreux ouvrages publiés à compte d’auteur par des sympathisants du FN, sans souci de qualité littéraire, et d'autre part d'éliminer des listes d'acquisition des titres en se basant sur des motifs divers : multiculturalisme (pour un recueil de contes et légendes du monde entier, ) ; atteinte aux "bonnes mœurs" (pour un roman où il était question d’homosexualité) ; ouvrages signés d’auteurs connus pour leurs positions critiques à l’égard du FN (l’historien Jean Lacouture); spécialisation (pour le titre "Le Métier du bibliothécaire")

On assiste à une dérive multiple : les collections qui ne répondraient qu'à la fonction de distraction; le postulat d'un "rééquilibrage" systématique de thèmes et d'auteurs jugés de gauche (ce qui, dans ces municipalités d'extrême droite, peut avoir une acception plutôt étendue) par des thèmes et des auteurs de droite; un principe d'ethnocentrisme.

Mentionnons encore les restrictions dont ont fait l'objet les enfants : interdiction d'accès à la bibliothèque aux mineurs non accompagnés, attention particulière portée aux collections existantes dans le but de supprimer des titres ne priviliégiant pas la "préférence nationale" (sont visés entre autres les livres de contes africains, les ouvrages de sensibilisation contre le racisme)

Les bibliothécaires ont été mis au pas à renfort de menaces, d'insultes, d'intimidations, de harcèlement, tout l'arsenal traditionnel de l'extrême-droite. Une directrice de bibliothèque a même été licenciée.

Les subsides aux bibliothèques ont été considérablement réduits (40 à 70%).

Devant de tels coups de boutoirs à la liberté d'expression et de pensée, l'Etat et les groupements démocratiques se sont trouvés bien impuissants. Finalement, ce sont les électeurs qui y ont mis un terme, en votant pour d'autres formations politiques. Mais cette gestion désastreuse du patrimoine culturel a laissé des traces et les bibliothèques ont difficilement remonté la pente.

Pour un dossier sur la question : Aux armes citoyens, Les bibliothèques publiques françaises face à l’extrême droite

Et la culture n'a pas fini d'en voir ! A Cuers (encore une localité du Var), le maire (même pas FN!) interdit un spectacle de rue, censure une artiste, attaque une association culturelle, menace de mettre les scellés sur les portes d'une bibliothèque. Nous sommes en 2008... (l'affaire de l'Orphéon)

farhenheit1

Ecrire, c'est lever toutes les censures

Jean Genet

19:49 Écrit par Bibliophage dans Lecture dirigée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, fn, bibliotheque, toulon, genet |  Facebook |

16/08/2008

C'est l'expérience qui parle

borges

"Ordonner une bibliothèque est une façon silencieuse d'exercer l'art de la critique."

[ Propos tenu au Collège de France, janvier 1983. ]

Jorge Luis Borges

 

 

00:19 Écrit par Bibliophage dans Lecture dirigée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : citations, livre, bibliotheque |  Facebook |

12/08/2008

Une jolie bibliothèque

bracebridge

La relation entre bibliothèque et savoir est évidente. On a d'ailleurs souvent considéré que la clientèle des bibliothèques était composée avant tout d'apprenants : écoliers, étudiants, universitaires, chercheurs, en route sur le chemin du savoir. (Quand on est savant, on a sa bibliothèque - livres, meubles pour les mettre et pièce réservée - chez soi.)

Beaucoup de bibliothèques ont commencé leur existence dans des écoles primaires, surtout dans les petites localités.

C'était le cas en Ontario où se situe la bibliothèque de Bracebridge, dans son joli décor de carte postale. Je ne résiste pas à l'impulsion de reproduire ici une partie de la légende qui accompagne la photo : "Malheureusement, certaines bibliothèques situées dans des écoles locales ... avaient la réputation d'exclure beaucoup de romans populaires et autres livres, les jugeant indésirables..."

15:11 Écrit par Bibliophage dans Lecture dirigée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliotheque, lecture dirigee |  Facebook |