04/09/2008

Positions du livre

Comment trouver un livrre dans une bibliothèque? Qu'est-ce qui détermine la position de ce livre ?

Je pénètre dans la section adulte de la bibliothèque, je me tourne vers la gauche. Les essais et ouvrages scientifiques sont à ma gauche, je longe les étagères, j'arrive aux romans, sur ma droite.

J'ai une mémoire éidétique, je visualise les rangées de livres sur les étagères pour m'y retrouver la fois suivante. Parfois, j'ai des surprises. Les chroniques de San Francisco £, d'Armstead Maupin, qui occupaient la fin de la quatrième et le début de la cinquième planches de l'étagère sont tous descendus sur la cinquième. Sans doute des livres sont-ils rentrés de lecture ou ont fait l'objet d'acquisition, ce qui a provoqué ce décalage. C'est le hasard.

Vieira da Silva_biblioteque

Sont rangés parmi les romans, avec les autres ouvrages de leurs auteurs respectifs :

 

Sont rangés dans le fonds littéraire adulte :

 

Tous ces ouvrages ont pour sujet l’expérience personnelle d'un écrivain, son écriture, la réflexion qu'il mène à ce sujet, son cheminement, la confrontation avec d’autres auteurs. Seul le catalogue en ligne permet de les rassembler dans une fiche éphémère, qu’ils partagent avec éventuellement d’autres ouvrages qui n’ont pas toujours à voir, comme L'azer de la dactylographie £ (Francine Lipmanne), ou La lumière en cinéma : des mots pour éclairer, la lumière pour écrire £ (Jacques Loiseleux). Les voilà pourtant disséminés sur des rayonnages séparés de plusieurs mètres. Est-ce le choix du bibliothécaire ?

 

Hector_Toro_Bibliotheque_chaman

Les 6 ouvrages d’Alberto Manguel se retrouvent dans 6 rayons différents : Art, Bibliothèque, Dictionnaires, Histoire de la littérature, Journal intime et Romans. Pour Umberto Eco, c’est encore pire : Analyse du discours (2), Bibliothèque (1), Esthétique (1), Histoire de la littérature (2), Jeunesse (3), Linguistique (1), Romans (7), Sémiotique (1), Traduction (1). Les livres d'un même auteur sont ainsi séparés par des gouffres carrelés, isolés sur leur mont de bois ou de métal, encerclés par des forêts de papiers, que c'est triste... C’est l’arbitraire de la classification.

(Notez que si vous deviez suivre l’ordre que j’ai imposé aux catégories ci-dessus pour retrouver des ouvrages dans la bibliothèque, vous chemineriez en boucles et spirales ; c’est l’arbitraire de l’alphabet).

17:25 Écrit par Bibliophage dans Bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, classification |  Facebook |